• DIVAGATIONS...POEME POUR JEAN

     

     

     

     

     

    Le ciel s'est teinté du gris des cloches tristes

    Et les rayons d'un pâle soleil taché de boue

    S'éffilochent dans une ultime lueur de vie

    Où passe, incertain, le souffle d'une brise...

     

    Le grand jardin s'éffrondre sous l'ombre des ténèbres

    Et les herbes endiablées, d'un signe du sort

    Dansent sous le vaste portique de l'oubli

    Où frémit encore le souvenir d'une vie...

     

    La rivière s'est voilée d'un rideau de grisaille

    Et la sérénité du jour nouveau qui pointe

    Se fige en proie à l'angoisse du mal

    Mais un faible chant d'espoir l'atténue au loin...

     

    Le chemin du destin s'est soudain arrêté

    Et la folle espérance devenue buée

    Sombre et meurt dans le précipice du néant

    Où coule une larme sur les rides du temps....

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 22 Octobre à 19:50

    J"adore cette chanson de Brassens.... De qui est ce poème ? De toi ? Il est très bouleversant.

    Je t'embrasse très fort

    Ton Papounet.

    2
    Dimanche 22 Octobre à 20:14

    Demain un autre jour commence

    Un jour plein d'espérance

    où l'amitié triomphera

    Bisous de ton cycliste préféré.

    3
    Lundi 6 Novembre à 16:17

    J'adore ce poème. Tans pis pour ceux ou celles qui l'ignore... Avant qu'il ne disparaisse, je vais l'imprimer en souvenir de toi. Merci pour ton gentil appel téléphonique.

    Bisoussssssssssssssss de ton papounet.

    4
    Mercredi 15 Novembre à 21:03

    Ton Papounet vient te souhaiter une douce nuit.

    Avec une charrette remplie de bisous.

    Huguzes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :